RC COES : 19 ES VILLENOUVELLE : 30
 
 
 
 
 
 
DESILLUSION, CERTES MAIS LA ROUTE DU COES CONTINUE !

Dès le coup de sifflet final les avis étaient partagés autour de la talenquère : "on pouvait mieux faire" , "il y avait de la place pour passer", "on a rencontré une belle équipe"...
Une mi-temps pour chaque équipe, un coach qui se dit déçu parce qu'il y avait "mieux a faire" avant les agrumes . Quant à nous après cette 3ème journée on prend en compte que cette 2ème série s'annonce tout aussi redoutable au constat que le potentiel des équipes rencontrées jusqu'a présent surprennent!.
Elles surprennent tout autant : par le réservoir de licenciés dont-elles disposent, de l'expérience et du niveau de rugby proposé par certains de leurs joueurs auxquels il nous faut ajpouter  la  moyenne d'âge et la puissance des packs (in finé l'avis du coach). Voir le carton de MURVIEL face a  LABRUGUIERE qui laisse aussi présager une équipe solide du coté de MURVIEL-THEZAN. 
 
Le week end prochain sera jour de repos pour nos joueurs, permettant a notre infirmerie de se refaire la cerise . Le COES de déplacera le 18 Octobre pour rencontrer l'OLYMPIQUE LABRUGUIERRE XV : 

Stade MAURICE CABANAC , Route de Mazamet 81290 LABRUGUIERE  (1H40 mn de Couiza Espéraza)

Bonnes semaines a tous, dans le respect des gestes barrières ...

 
Publié le  , mis à jour 
Après avoir battu Vielmur aux forceps, les joueurs du RC-COES voulaient profiter de l’inversion du match face à Villenouvelle pour réaliser un deux sur deux à la maison… il n’en fut rien. Retour sur une cruelle désillusion. Tout d’abord les occasions manquées. En première période, les Chapeliers vont laisser au moins deux grosses occases en chemin. Puis s’ajoute la sortie d’Aubin Lopez qui a quelque peu déstabilisé le groupe, et celle de Jérémy Ferrer avant la pause. En seconde période le groupe n’a pas su endiguer la remontée des Haut-Garonnais. Enfin un nouveau carton rouge est venu "noircir" un peu plus cette après-midi. Il va falloir vite rebondir et mettre à profit ce week-end de repos pour travailler.
Prochain déplacement à La Bruguière le 18 octobre

la compo

Couiza-Espéraza : 19
Villenouvelle : 30
A Espéraza. Stade Jean-Biart. Mi-temps : 16-11.
Arbitrage de M. Sournac.
Pour Couiza-Espéraza : 1 essai de pénalité (35) ; 4 pénalités dont 1 d’Alsina (7), puis Ruiz (15, 26, 64).
Pour Villenouvelle : 2 essais (39, 47) ; 1 transformation (47) ; 6 pénalités (21, 40, 52, 54, 69, 73).
Couiza-Espéraza : Danjou, Marty, Laffont, Ruiz, Ferrer, Aguera (o), Alsina (m), Ballester, Dezarnaud, Au. Lopez, Lançon, Ad. Lopez, St-Amans (cap.), Carrara, Lorenz ; Planel, Stierlen, Patalone, Emeric, Saunière, San Martin, Serny.
 

on aurait pu tuer le match...

C'est le 3ème paquets d'avant que l'on rencontre qui est deux fois plus costaud que nous.Un paquet d'vant très solide, avec de l'expérience et qui devait nous rendre 2 ou 300kg de plus. avec une moyenne d'age de plus de trente ans. De plus c'est aussi un club qui dispose d'un réservoir de joueurs puisqu'ils disposent d'une équipe réserve comme les autres clubs rencontrés comme CARAMAN. 
 
Malgré cet handicap on fait une tres bonne première mi-temps durant laquelle on pouvait tuer le match et on ne l'a pas fait . Il aurait pu y avoir 30 à 10 a la mi-temps au lieu de 16 à 11 en marquant deux essais de plus. Après des faits de jeu qui nous coûtent deux joueurs sur blessures , qui perturbent aussi la physionomie du match, on baisse la tête, VILLENOUVELLE en profite . Puis on revient dans le match en jouant mieux qu'eux, une percée de MARTY qui se fait "faucher" dans les 22 qui aurait pu terminer au milieu des poteaux . Il faut aussi préciser que VILLENOUVELLE avait des joueurs de qualité supérieure, notamment leur demi de mélée excellent au pied avec un sans faute sur les pénalités et une expérience rugbystique. Nous sans nous dénigrer, on a des joueurs du cru, qui donnent ce qu'ils ont et qui produisent du jeu malgré cet handicap de rencontrer des équipes plus expérimentées. Je suis déçu car dans le contenu du match on a proposé du beau jeu avec le regret que l'on n'ait pas tué le match quant il le fallait. 
Après je pensais qu'en descendant en 2ème série on allait prendre des équipes avec un potentiel moindre. Ce n'est pas le cas, les équipes jusqu'a présent rencontrées disposent de joueurs expérimentés, plus agés et qui possédent un grand réservoir de licenciés (équipe première et équipe réserve).
Nous on se bat avec nos armes. Pour la suite du championnat j'espère que l'on va rentrer du monde avec nos blessés , les deux semaines qui arrivent vont nous faire du bien . 
 

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
FAIT DE JEU : arbitrage a genoux

la presse locale

2e série - 3e journée. Hier à Espéraza.

Couiza. Rugby 2e série : le COES se rate


 
Le RC Couiza-Espéraza n’aura donc pas réussi la passe de deux ce dimanche face à Villenouvelle.
Dans une rencontre engagée, avec beaucoup de jeu, les "chapeliers" scoraient grâce à la botte d’Alsina et Ruiz pour porter le score à 6 à 0. Les visiteurs s’appuyaient, eux, sur un pack solide et mobile, bien organisé sur les ballons portés pour revenir au score grâce à leur demi de mêlée (6-3). Le duel de butteur se poursuivait, Lucas Ruiz, très précieux, des 45 m enquillait sa deuxième pénalité (9-3) avant que les avants "chapeliers" ne soient récompensés par un essai de pénalité, après un maul effondré à 5 m de la ligne par les Haut-Garonnais (16-3). Alors que les citrons se profilaient, les "blanc et violet" inscrivaient un essai, puis une nouvelle pénalité pour un 16-11 au repos.
En seconde période, les coéquipiers de Xavier St-Amans allaient perdre pied face à une formation de Villenouvelle qui allait faire preuve de plus de maîtrise. S’appuyant sur leur pack, les visiteurs passaient devant au score grâce à un essai inscrit dès la reprise suite à une pénaltouche (16-18). Les "vert et bleu" accusaient le coup. En face, le demi de mêlée faisait gonfler le score et enquillait les pénalités, 2 en 5 minutes pour un 16-24 inquiétant. Lucas Ruiza réduisait le score, toujours sur pénalité (19-24).
La fin de la rencontre sera à l’avantage des visiteurs, avec deux nouvelles pénalités (19-30). Le RC COES terminera à 14 après un carton rouge à Romain Dézarnaud. Un dimanche sombre à Espéraza.
A noter qu’Aubin Lopez, touché à une cheville, et Jérémy Ferrer, touché à un genou gauche, ont dû se rendre à la clinique de Montréal pour y passer des examens.
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 Coordonnées du Club :
Rugby Club Couiza Espéraza 
B.P. 3 - 11260 - ESPERAZA 
  Téléphone : 07 84 37 39 37     Mail : rccoes@gmail.com        
Site internet : http:/club.quomodo.com/rcoes Page Facebook